Ohlendorf est diplômé en droit et en économie des universités de Leipzig et Göttingen, Schellenberg a étudié la médecine puis le droit à l'université de Bonn. Il entre au parti nazi le 1er juin 1931, sous le numéro 544 916 puis dans la SS le 14 juillet 1931, avec le matricule 10120. De plus, il est persuadé qu’elle va lui conférer un profil d’homme d’État. Unter ihrem Einfluss und dem ihrer zutiefst nationalistischen Familie näherte sich der parteipo… Après cette conférence, est lancée l’opération Reinhard, soit l’élimination systématique de tous les Juifs de Pologne et de la Russie d’Europe[82]. Soutenir Israël n'est pas une question d'origine ou de religion, Il n’y a pas que des gens biens chez les aviateurs…, En regardant l’uniforme porté par Kenneth Branagh dans « Conspiration » où il joue le général SS Reinhard Heydrich, j’ai été intrigué par deux insignes d’aviateur sur sa vareuse. ». Lina Mathilde von Osten, in 2. En mars 1941, soit trois mois avant le début de l'invasion de l'Union Soviétique, Heydrich, avec l'accord de Hitler, prend contact avec Hermann Göring afin de trouver un projet de solution à la « question juive ». La septicémie est foudroyante et rapidement généralisée[100],[x]. Après les combats, c’est le traître Čurda qui est chargé d’identifier les corps des résistants alignés devant l'église[111]. Quelques heures plus tard, il précise que « les actions contre les Juifs ne devaient entraîner aucune sanction[55] ». Gaza, août 2018: un appel pour la paix totale, Le plus vieux complot sioniste de l’histoire, Lettres d’Eretz: 7- Une vieille histoire de roquettes. Pour lui, l’avenir est porteur de promesses et, à seulement 38 ans, il veut poursuivre son ascension. Le 26 décembre 1931, Reinhard Heydrich épouse Lina von Osten (1911-1985) à l'église évangelique de Sant Katherina de Großenbrode lors d'un mariage où abondent les symboles nazis : en entrant, les futurs mariés défilent entre deux rangées de notables nazis locaux faisant le salut hitlérien, le mur de l'autel est décoré d'une croix gammée et, à la fin de l'office, l'orgue joue le Horst-Wessel-Lied[36]. Justement parce que lorsqu’on se penche sur la personnalité des grands Nazis, ce ne sont pas des ordures, en apparence. Silke Heydrich Reinhard Heydrich's Daughter - Bing image . Les chiffres varient selon les auteurs. Durant cet épisode, Reinhard Heydrich s'engage à nouveau, cette fois comme membre du service technique de secours[10]. La seconde image de Heydrich montre au contraire un technocrate froid et bureaucratique, plus carriériste qu'idéologue, à la suite de la thèse avancée par Hannah Arendt à l'occasion du procès Eichmann. Il subit une opération, se rétablit progressivement et, six jours plus tard, prend son déjeuner assis dans son lit, mais c’est alors que son état s'aggrave brutalement et le fait tomber dans le coma. Reinhard Heydrich, protecteur de Bohême et Moravie: Le violoniste de la mort. Ses responsabilités dans le Protectorat n'empêchent pas Heydrich de continuer à diriger le RSHA, au prix d'allers-retours incessants entre Prague et Berlin. En revanche, Nebe est militant du parti depuis 1931. Heydrich et sa fille Silke Le pire, c’est lorsqu’on apprend que Reinhard Heydrich a été lui-même victime d’antisémitisme et a très longtemps été soupçonné d’avoir du sang juif. Il était marié et père de quatre enfants. En juin 1931, Heydrich se retrouve donc sans emploi et sans perspective de carrière. Après la fin des combats, dont une partie s'était déroulée à proximité du conservatoire, Heydrich s'enrôle comme estafette au sein du Freikorps Halle[10]. Lors de cette même réunion, il propose de concentrer les Juifs dans des ghettos, de leur faire porter un insigne distinctif[56], de les exclure des transports publics, des hôpitaux, des écoles et de tous les endroits où ils pourraient côtoyer des Allemands[57]. Après vérification, Heydrich aimait l’aviation et a en effet servi dans la Luftwaffe comme officier de réserve. Avec plus de quatre millions de membres totalement dévoués à son chef, Ernst Röhm, la SA exige des réformes sociales et économiques ; sa volonté de prendre le contrôle de l'armée suscite l'opposition des dirigeants militaires dont Hitler a un pressant besoin. Son titre peut aussi être libellé « vice-gouverneur ». Le 24 septembre 1941, Hitler nomme Heydrich « adjoint » (en allemand : stellvertretender) du gouverneur du protectorat de Bohême-Moravie[q], Konstantin von Neurath. ». Qu’est ce qui ne tourne pas rond en France? Craignant, à juste titre, de terribles représailles, la résistance tchèque ne souhaitait pas attenter à la vie de Heydrich. Les Allemands proposent jusqu’à dix millions de couronnes à toute personne qui permettra de retrouver le commando ayant assassiné Heydrich[107]. Il augmente les rations alimentaires, met en place des soupes populaires et lutte contre le marché noir[93]. Après avoir rempli le camp de concentration de Dachau, c'est au tour de celui de Mauthausen. Malgré ses bases particulièrement fragiles, cette rumeur constituait certainement une source d'inquiétude pour Heydrich et peut-être un moyen de pression que Himmler pouvait employer contre lui. von Osten, später Manninen, 14. Ohlendorf, 29 ans, et Schellenberg, 26 ans, ont des profils plus intellectuels. Heinrich Himmler prend les rênes de la police de Munich et Heydrich devient son adjoint pour la section politique, tout en demeurant le chef du SD. April 1939) Marte Heydrich (geb. Il met au pas le président du gouvernement fantoche, Hácha, afin de dissiper toute idée d’indépendance vis-à-vis du Reich, aussi minime soit-elle. (« Nous sommes les maîtres du monde ! Ce désir de pouvoir était sans mesure, et il était extraordinairement intelligent et astucieux[121] » ; selon l'historien Joachim Fest, « c'était un homme comme un coup de fouet, dans sa froideur de sentiments luciférienne, son amoralité tranquille et son inextinguible soif de pouvoir[122] ». La même technique est utilisée à Gleiwitz[60]. Le SD-Ausland, en dehors de ses missions d'espionnage classiques, dresse des listes de personnalités à éliminer, notamment en Autriche, et élabore des « solutions aux problèmes tchèque et russe »[50]. À ce moment, les deux parachutistes en fuite sont persuadés que leur mission a échoué. En 1930, il n'est d'ailleurs classé que vingt-troisième lors de sa promotion comme enseigne de vaisseau. Minorités palestiniennes: l’oppression passée sous silence! En fait d'actions spontanées, il s'agit d'une campagne orchestrée par le parti nazi et menée par la SA, mais sans drapeaux à croix gammée. Pour Hochlinden, Heydrich ordonne à la Gestapo d'extraire six déportés du camp de Sachsenhausen et de les exécuter. Pour Albert Speer, « Heydrich était un homme froid qui se contrôlait toujours et formulait ses idées avec une rigueur d'intellectuel[119] » ; pour Walter Schellenberg, « il pouvait être incorrect jusqu’à la cruauté. En 1921, il fonde avec un ami la Deutschvölkische Jugendschar, organisation avec laquelle il reste en contact lorsqu'il rejoint la Reichsmarine[12]. Adjoint direct de Heinrich Himmler dès 1933, il joue un rôle déterminant dans l'organisation de l'appareil répressif nazi et lors de l'élimination de la Sturmabteilung (SA) en tant que force politique, principalement lors de la nuit des Longs Couteaux à l’été 1934. Sur cet itinéraire, trois résistants tchécoslovaques, tous parachutés dans la nuit du 28 au 29 décembre 1941 en provenance d’Angleterre[97],[v], sont placés en embuscade : le Slovaque Jozef Gabčík et le Tchèque Jan Kubiš du groupe Anthropoid, ainsi que le Tchèque Josef Valčík du groupe Silver A[97]. Ce dernier, âgé de 68 ans, est jugé peu efficace et il est officiellement en congé de maladie[89]. Sur ses avions, il faisait peindre la lettre S en caractère runique, non pas pour signifier son appartenance à la SS mais pour clamer le mot « Sieg » qui veut dire victoire (infographie de son Messerschmitt Me109 personnel.) Heydrich remet personnellement un pistolet au Hauptsturmführer Kurt Gildisch, en lui donnant l'ordre formel d'abattre Klausener de sa propre main. Au matin du 27 mai 1942, Heydrich est au faîte de sa puissance : SS-Obergruppenführer et « vice-gouverneur » — mais de facto « gouverneur »  — de Bohême-Moravie depuis huit mois, directeur du RSHA, décoré à de nombreuses reprises, reconnu par les plus hautes personnalités du Reich, dont Hitler lui-même, il envisage de transposer en France les méthodes qu’il a mises en œuvre à Prague. La carrière de Heydrich à la SS et au RSHA est émaillée de rumeurs sur ses origines juives, qui ne reposent sur aucun fondement sérieux[24],[25],[26],[27], mais qui sont évoquées à plusieurs reprises par ses rivaux au sein du régime nazi. Silke Heydrich (geb. Le 9 novembre 1938, Heydrich est à Munich[52], où Hitler célèbre l'anniversaire de la tentative de prise du pouvoir lors du putsch de la Brasserie en 1923, en présence de Joseph Goebbels et de nombreux dirigeants nazis. de Georges Paillard et Claude Rougerie | 31 janvier 2019. Mystère. Le 27 mai 1942 vers 10 h 35, sans escorte ni protection particulière, installé à côté du chauffeur sur le siège avant[95] d’un cabriolet décapoté, Heydrich effectue son trajet habituel d’une vingtaine de kilomètres[t] entre sa résidence de Panenské Břežany et le palais Černín (en tchèque : Černínský palác), où se trouvent ses bureaux[96],[u] sur la colline du Hradčany. Le souhait du maréchal du Reich de se voir présenter un projet d'organisation, de déroulement et de conditions matérielles dans la perspective de la solution finale de la question juive en Europe, exigeait au préalable une harmonisation de toutes les instances centrales directement concernées par ces questions, dans la perspective d'une conduite parallèle de l'orientation des actions ». Il a été glorifié par d'autres alors qu'en fait Heydrich n'a exercé que des fonctions tout à fait insignifiantes — en 1919 après la fin des combats, et en 1920 sans y participer[10]. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Au début de l'année 1919, un conseil d'ouvriers et de soldats, s'inspirant du modèle des Soviets, prend le pouvoir à Halle. La Gestapo, police politique, se charge de traquer, d'interner ou d'éliminer les opposants alors que la Kripo a un rôle de police criminelle traditionnelle. Lina Heydrich, geb. En octobre et novembre 1939, il collabore à la préparation de leur expulsion du territoire du Reich, qu'il organise en avril 1940[84]. Les doutes qui l'assaillaient, plus que le mépris de certains dignitaires nazis au courant, lui causaient une grande souffrance[30], mais paradoxalement renforcèrent sa détermination, et son engagement pour le nazisme, l'amenant par ailleurs à se constituer des fichiers sur tous les pontes du régime, notamment sur ceux dont des rumeurs en rapport avec les Juifs existaient (en particulier la « généalogie incertaine » de Hitler, de Himmler et la vie privée de Goebbels ou Rosenberg)[31]. dirigée par Kurt Daluege. C'est sur la base de cette instruction que Heydrich organise la conférence de Wannsee qui se tient le 20 janvier 1942. Nebe se rapproche par la suite des conjurés du. En 1929, il est nommé commandant en chef de l'importante circonscription militaire de Königsberg. Juli 1942) Lina Mathilde Heydrich (geb. Le 1er mai 1931, soit le jour même où son renvoi de la Reichsmarine est rendu public, Heydrich s'affilie au parti nazi et moins de quinze jours plus tard, sur la recommandation de Karl von Eberstein[32], il se présente au domicile de Heinrich Himmler, alors que celui-ci soigne une grippe[33]. Travailleur, bon organisateur, sachant s’entourer d’adjoints efficaces malgré leurs profils divers, il fait preuve d’une grande détermination et de beaucoup d'ambition. Cette expérience va être mise à profit par la suite lorsque l'action contre les Juifs concernera l'Allemagne et tous les territoires occupés. Durant cette période, il devient un sportif accompli qui pratique la natation, la course, la voile et l'escrime ; comme pour le violon, sa passion pour le sport persiste tout au long de sa vie. [...] Cela ne l'empêchait pas, étant donné que son supérieur, le Reichsführer-SS Himmler, accordait beaucoup d'importance à l'image de la vie de famille, de jouer les tendres époux et les bons pères de famille [...][120] » ; en parlant de Heydrich, Ernst Kaltenbrunner déclare lors de son emprisonnement pendant le procès de Nuremberg : « C'était un homme terriblement ambitieux et assoiffé de pouvoir. April 1939) Marte Heydrich (born 23. Format Kindle 8,49 € 8,49 € Disponible instantanément. Le souhait du maréchal du Reich de se voir présenter un projet d'organisation, de déroulement et de conditions matérielles dans la perspective de la solution finale de la question juive en Europe, exigeait au préalable une harmonisation de toutes les instances centrales directement concernées par ces questions, dans la perspective d'une conduite parallèle de l'orientation des actions », « Au cours de la solution finale, les Juifs de l'Est devront être mobilisés pour le travail avec l'encadrement voulu. Depuis 1935, le SD dispose en outre d'un nouvel outil de répression, la détention préventive (Schutzhaft) qui lui permet d'interner qui bon lui semble sans aucune procédure devant les tribunaux et dont il fait un large usage en Allemagne et dans tous les territoires occupés. Celle-ci a été reprise par quelques historiens, principalement Joachim Fest. Il doit d'ailleurs, jusqu'en 1940, plaider devant la justice pour diverses « calomnies raciales », même s'il ressort à chaque fois blanchi[29]. Lors d'un discours devant des responsables de la SS et du SD à Paris, en mai 1942, Heydrich déclare sans détour que « la condamnation à mort a été prononcée pour l'ensemble des Juifs d'Europe[83] ». Pour ce faire, il s'appuie notamment sur le Reichstagsbrandverordnung, l'ordonnance d'urgence pour la protection du peuple et de l'État, votée le lendemain de l'incendie du Reichstag (à la préparation et à l'exécution duquel il aurait lui-même participé avec l'aide de son frère Heinz (de), journaliste bien informé[41]), qui permet de suspendre les libertés fondamentales et l'habeas corpus[42]. Klein s'élance à nouveau et retrouve Gabčík dans une boutique de boucher, mais le parachutiste fait feu à deux reprises avec son pistolet[102], blessant sérieusement Klein à la jambe, ce qui lui permet de s'échapper et de rejoindre une cache, après avoir pris un tramway. La SS élimine ainsi une organisation rivale dont elle dépend encore formellement. C’est plus complexe que ça et c’est cette complexité qui est effrayante. Dès l’Anschluss, l'annexion de l'Autriche à l'Allemagne le 13 mars 1938, Heydrich, qui a participé activement à sa préparation[51], utilise son outil répressif contre les opposants autrichiens avec la même vigueur qu'il avait déployée en Allemagne. « Au cours de la solution finale, les Juifs de l'Est devront être mobilisés pour le travail avec l'encadrement voulu. En 1941, elle prend un nouveau cours. Le 1er septembre 1939 au matin, les troupes allemandes franchissent la frontière : la campagne de Pologne débute. Pour finir, il faudra appliquer un traitement approprié à la totalité de ceux qui resteront car il s'agira évidemment des éléments les plus résistants, puisque issus d'une sélection naturelle, et qui seraient susceptibles d'être le germe d'une nouvelle souche juive, pour peu qu'on les laisse en liberté (voir l'expérience de l'histoire)[78],[79] ». Il est considéré comme l’une des têtes pensantes de l’élimination des juifs d’Europe, la Shoah. Il veut aussi maintenir la production industrielle tchécoslovaque, vitale pour l’effort de guerre allemand, et ne plus apparaître uniquement comme un bourreau. « Même en éliminant totalement le Juif de l'économie, le problème fondamental reste entier : il faut que le Juif quitte l'Allemagne », affirmait par ailleurs Reinhard Heydrich, le 12 novembre 1938. Reinhard Tristan Eugen Heydrich (* 7.März 1904 in Halle an der Saale, damals Deutsches Reich; † 4. La liste des exécutions aurait été signée par Heydrich lui-même[45], qui reçoit les dix-huit tueurs envoyés par Sepp Dietrich[l] et leur désigne leurs cibles, avant le début des meurtres[47]. On June 4, 1942, Reinhard Heydrich died from wounds after an assassination attempt in Prague by two Czech partisans. Au-dessus de cette poche, il porte l’agrafe des vols au Front (Frontflugspange) décernée après au moins 60 vols de combat au front. Reinard Heydrich est un haut officier SS du parti nazi, SS-Obergruppenführer et criminel de guerre allemand, né le 7 mars 1904 à Halle et mort le 4 juin 1942 à Prague. 2012. Peu de faits marquants lors de ces années, si ce n'est la relation établie avec Wilhelm Canaris, futur amiral et futur chef de l’Abwehr, le service de contre-espionnage militaire[19]. En décembre, Heydrich nomme Adolf Eichmann directeur de la section spéciale IV B4 de la Gestapo, qui va devenir plus tard l’Amt B4, afin de disposer d'un spécialiste de la question juive[68]. Trouvez les Reinhard Heydrich images et les photos d’actualités parfaites sur Getty Images. December 1934) Silke Heydrich ( born 9. Le 1er mars 1938, il promulgue les arrêtés d'application du décret du 8 décembre 1937 organisant la ségrégation raciale à l'égard des Tsiganes et notamment l'interdiction des unions mixtes. La Gestapo s’installe au palais Pecek et fait disparaître plus de quatre mille opposants ou résistants. August 1985 ebenda) war die Ehefrau des späteren Obergruppenführers, Leiters des Reichssicherheitshauptamtes (RSHA) und Stellvertretenden Reichsprotektors in Böhmen und Mähren, Reinhard Heydrich. À l'origine de la rumeur, il y a le fait que la grand-mère paternelle de Heydrich, Ernestine Lindner, avait épousé en secondes noces, soit après le décès de son premier mari Carl Heydrich, un serrurier, Gustav Süss, dont le patronyme était autant porté par des Juifs que des non-Juifs[f]. Ils attendent d’être avertis par le troisième homme, Valčík[97], posté cent mètres en amont, qui joue le rôle de guetteur. Heydrich ordonne à son chauffeur d’arrêter la voiture et, alors qu'il se lève pour tenter d’abattre Gabčík, le troisième membre du commando, Kubiš, qui se retrouve alors en arrière de la voiture lance une grenade antichar modifiée[98], laquelle explose près de la roue arrière droite. La population tchécoslovaque ne faisant pas preuve d’assez de docilité, Heydrich utilise rapidement son arme de prédilection : la terreur. July 1942) Religion: Neo-Pagan: Signature : below is his informal signature, on top is his formal document signature: Reinhard Tristan Eugen Heydrich (7 March 1904 – 4 June 1942) was a high German Nazi official. À la fin du mois de juillet 1941, l’action s’étend à tous les Juifs, hommes, femmes et enfants. Quatre enfants vont être issus de ce mariage : En guise de cadeau de mariage, Himmler nomme Heydrich Sturmbannführer[36]. Il pilote un chasseur bimoteur Messerschmitt Me110 en Norvège et il est victime de plusieurs accidents où il est blessé. Ce qui sans doute permettra une diminution naturelle substantielle de leur nombre ». Dans son curriculum vitæ rédigé en 1903[4], Bruno Heydrich fait preuve d'une recherche des honneurs et de la reconnaissance que l'on retrouve chez son fils. Le SD-Inland a notamment pour tâche d'établir des rapports sur l'intégration de la conception nationale-socialiste du monde, la Weltanschauung dans la sphère individuelle, de déterminer si elle suscite de l'opposition, et dans ce cas, d'identifier les opposants. Si Neurath reste officiellement en place, il n’a plus son mot à dire et la situation est claire pour tout le monde : Heydrich devient le « numéro un » en Bohême-Moravie[89]. « Dans le cadre de l'action de représailles consécutive à l'attentat contre Heydrich, on rassembla d'abord les 88 enfants dont les pères avaient été fusillés et les mères déportées dans un camp de concentration dépendant de l'Office central de l'émigration de Lodz. Rapatrié à Berlin, le corps de Heydrich a droit à des funérailles nationales, au cimetière des Invalides, orchestrées avec toute la pompe nazie. Longerich précise : Les sept occupants clandestins de l'église Saints-Cyrille-et-Méthode sont, outre Jan Kubiš et Josef Gabčík : Après cette trahison, Čurda reste un indicateur des Allemands ; après guerre, il est arrêté, jugé, condamné à mort et exécuté en 1947. Traduisant une notable extension de ses pouvoirs, cette nomination permet en outre à Heydrich d’avoir des rapports directs avec les plus hauts dirigeants du Troisième Reich, sans devoir passer par l’intermédiaire de Himmler. Sept y furent alors sélectionnés comme étant « germanisables », les 81 autres étant envoyés dans le camp d'extermination de Chełmno où ils furent assassinés[104]. Le 12 novembre, c'est encore lui qui dresse le bilan des actions anti-juives, lors d'une conférence interministérielle : 7 500 magasins et 177 synagogues détruits, plus de cent millions de marks de dégâts, et 91 morts[55]. Il participe aux premières répressions menées par le régime nazi dès le mois de février et contribue à remplir le camp de Dachau ouvert en mars, dont la garde est confiée à la SS en avril. Il s'y mêle l'allégation de la parenté juive de Heydrich, répétée après la guerre par d'anciens SS comme Wilhelm Höttl ou par l'ancien masseur de Himmler, Felix Kersten. Quatre Einsatzgruppen sont formés, dont deux sont dirigés par de proches collaborateurs de Heydrich : Arthur Nebe[p], chef du bureau V (police judiciaire ou Kripo) pour le groupe B et Otto Ohlendorf, chef du bureau III (SD-Ausland) pour le groupe D ; le groupe A est dirigé par Franz Walter Stahlecker, le groupe C par Otto Rasch. La création des Einsatzgruppen revêt clairement un caractère idéologique et racial, et constitue la première étape de la destruction des Juifs d'Europe. Vous devez être connecté pour publier un commentaire. Un des traits les plus saillants de la personnalité de Heydrich est sa totale incapacité de manifester, voire d’éprouver, le moindre sentiment[117], si ce n'est du mépris, notamment à l'égard de ses adjoints, ou au travers de ses fréquentes et terribles crises de colère[118]. En 1941 Hitler le nomme « adjoint » du gouvern… Müller a servi fidèlement la république de Weimar pour laquelle il a pourchassé indifféremment nazis et communistes ; il ne s'inscrit d'ailleurs au NSDAP que le 31 mai 1939. En juillet 1932, il est officiellement nommé à la tête du Sicherheitsdienst (SD), nouvelle appellation du service Ic[36] et à nouveau promu, cette fois au grade de Standartenführer[39]. Pour Heydrich, il ne s'agit plus seulement d'appliquer la solution finale, l’Endlösung, aux seuls Juifs du Reich, mais bien de l'étendre à tous les Juifs d'Europe, dont il estime le nombre à 11 millions de personnes[79]. Distance mesurée sur la carte, en tenant compte du fait qu'il passe par le quartier de Kobylisy, lieu de l'attentat. Klein ne parvient pas à rattraper Kubiš et revient vers Heydrich ; celui-ci saigne abondamment et ordonne à Klein de poursuivre Gabčík à pied[101]. Soit un mois et demi après la mort de son père. « une position non allemande, ennemie du mouvement national, « qu'on laisse ce porc se vider de son sang, « fut une action vraiment sauvage de Heydrich, « il est possible que par la suite je sois forcé de laisser entrer au ministère Himmler, mais en aucun cas l'assassin Heydrich ne sera admis, « solutions aux problèmes tchèque et russe », « Heydrich fit part en ouverture de la mission qui lui était confiée par le maréchal du Reich [Göring] en vue de la préparation de la solution finale de la question juive en Europe et indiqua que l'objectif de cette réunion était de clarifier les questions de fond. Le 7 décembre 1941, les premiers gazages sont organisés dans le camp d'extermination de Chełmno, seul camp administré par la Sipo. A l’époque, on ne plaisantait pas avec ça. D'après Walter Blume, chef de l’Einsatzkommando 7a de l’Einsatzgruppe B, et Karl Jäger, chef de l’Einsatzkommando 3 de l'Einsatzgruppe A, c'est bien Heydrich qui donne l'ordre d'exécuter toute la population juive[72]. Cette hypothèse est mise en doute par Peter Padfield, qui ne cautionne cependant pas la justification tardive avancée par Heydrich, selon laquelle il aurait été exclu de la Marine en raison de ses sympathies nazies. Le 18 juin, à 4 h 15 du matin, l'église est encerclée par huit cents militaires[ac], chargés de capturer les parachutistes vivants, les Allemands souhaitant à tout prix organiser un procès « pour l'exemple » à la hauteur de l'importance de la victime[107]. Grand (1 mètre 85), blond, athlétique, sportif, escrimeur de niveau international, bon violoniste, marié à une nazie convaincue et père de quatre enfants[af], d’un réel courage physique, Heydrich semble, par bien des aspects, correspondre au profil de l'Übermensch. En privé, Hitler se déchaîne contre l'imprudence de Heydrich : « Des gestes héroïques comme se déplacer dans une voiture ouverte [...] sont des folies dont la nation n'avait pas besoin. En 1939 et 1940, Heydrich étudie les possibilités de vider le Reich de tous les Juifs : il confie notamment à Eichmann la mission d'élaborer un plan pour déporter l'ensemble de la population juive sur l'île de Madagascar. Heydrich, ne ressentant apparemment pas ses blessures, descend aussi de voiture mais en titubant, réplique et tente de poursuivre Gabčík parti devant la voiture : il s’effondre rapidement sur le sol. Il sert aussi d'instrument d'extorsion de fonds pour financer l'expansion de la SS[34]. Selon l'historien Eberhard Jäckel, « l'architecte suprême du génocide ne fut pas Himmler, mais Heydrich. SS-Führer Reinhard Heydrich Unbekannte öffnen Grab von Nazi-Verbrecher SS-Führer Reinhard Heydrich, der die Vernichtung der Juden organisierte, starb bei … Compositeur d'une certaine notoriété[4], il devient enfin le directeur du conservatoire de musique de Halle où la mère de Heydrich, Elizabeth Krantz (1871-1946)[5], enseigne le piano et est inspectrice de l'école d'institutrices. Ce nouveau service monte rapidement en puissance et collecte des renseignements tout d'abord sur les policiers infiltrés dans le parti nazi, sur les ennemis de celui-ci mais aussi et surtout sur les membres du parti nazi et de la SA. Lors de son bilan, Heydrich vante également les mérites de la centrale d'émigration créée à Vienne en mars 1938, dont il a confié la responsabilité à Adolf Eichmann, et qui a permis d'accélérer les départs de Juifs, dont cinquante mille ont quitté l'Autriche depuis l’Anschluss. Ces deux hommes organisent également l'incident de Venlo, soit l'enlèvement de deux agents secrets britanniques aux Pays-Bas dans la nuit du 8 au 9 septembre 1939[61]. (Deux photos de Heydrich en tenue de la Luftwaffe) Je n’ai pas beaucoup de détail mais il aurait effectué des missions comme mitrailleur sur bombardier pendant la Campagne de Pologne de 1939, puis aurait passé le brevet de pilote au printemps 1940. ». Le 22 juillet 1941, il s’écrase derrière les lignes soviétiques après avoir été touché par la DCA ennemie mais il parvient à éviter la capture et à rejoindre les lignes allemandes. La première est celle du nazi pervers et diabolique. Pour l’historien Robert Gerwarth (en)[123], l'historiographie et la littérature populaire ont connu deux images successives de Heydrich. Reinhard Tristan Eugen Heydrich (Halle (Saale), 7 maart 1904 – Praag, 4 juni 1942) was een Duits nazileider en Reichsprotektor van Protectoraat Bohemen en Moravië tijdens de periode van nazi-Duitsland (1933-1945). Vladimir Petrek, le prêtre orthodoxe, fournit lui-même de la nourriture et des journaux aux reclus. Les commerces et les appartements des Juifs seront seulement saccagés mais non pillés », — Reinhard Heydrich, dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938. La famille Heydrich est convaincue de la véracité de cette théorie, matrice de l'engagement des futurs nazis et de nombreux groupes ou groupuscules ultranationalistes. August 1985) war die Frau des SS - Obergruppenführer Reinhard Heydrich, eine zentrale Figur in Nazi - Deutschland. Il est défait par le Corps franc Maercker. Heydrich parvient à convaincre Hitler de l'existence d'un complot fomenté par Röhm, en réalité imaginé par lui-même, Himmler et Hermann Göring[45]. Après que Hitler eut appris la mort du diplomate Ernst vom Rath, assassiné à Paris par Herschel Grynszpan, un jeune Juif polonais,dont les parents avaient été expulsés d'Allemagne, Goebbels prononce un discours haineux devant les dirigeants du parti nazi, appelant à des « actions spontanées » de représailles contre les Juifs, immédiatement relayé par les participants auprès de leurs troupes[53] : des pogroms se déclenchent à travers toute l'Allemagne. Müller, âgé de 36 ans en 1936, et Nebe, 42 ans, sont tous deux des policiers de métier qui ont commencé leur carrière au début des années 1920. Le 9 juin, les hommes de la police de sécurité encerclent le village de Lidice, soupçonné d’avoir abrité les parachutistes. Lina von Osten est la fille d'un petit aristocrate allemand, qui travaille notamment comme instituteur. L'identité de celle-ci et la nature exacte de sa relation avec Heydrich restent à ce jour inconnues[e]. Au bilan officiel dressé par Heydrich, il faut ajouter les quelque vingt mille Juifs déportés en camp de concentration, grâce à la collaboration entre la police politique et la police ordinaire[58]. La seule force de police qui échappe à l'autorité de Heydrich et dépend directement de Himmler en tant que Chef der Deutschen Polizei est l’Ordnungspolizei, la police en uniforme chargée du maintien de l'ordre au sens classique du terme (gendarmerie, police de la route, polices urbaine et rurale, etc.)